Rapport week-end national U19 novembre 2013

Rapport week-end national

Pour le week-end national de Novembre, nous étions invités par les Pays-Bas pour jouer notre premier match international. Nous sommes partis samedi matin avec quelques supporters en bus vers Delft. L'équipe d’ambiance avait préparé son travail bien, parce que le bus venait de partir et l'ambiance était déjà bon des le début.

Samedi, 14 Septembre

Après le pré discussion tactique du match, nous avons commencé l’échauffement. Pendant l’échauffement, la concentration n'était pas optimale et ce fut également le cas lors du match. Les joueurs avait la tache de mettre les Pays-Bas immédiatement sous pression et nous espérions de marquer un but rapide. Nous ne sommes néanmoins pas réussi à mettre la pression aux Pays-Bas au début du match pour parce notre forechecking n'a pas été effectuée correctement. Cela a permis aux Pays-Bas de développer leur jeu et nous n’étions pas en mesure de dominer le jeu. Après un début hésitant, nous avons commencé à mieux jouer et nous avons eu plus de occasions, mais on ne marquait pas. Nous avons développé beaucoup d’occasions, mais parfois ont a oublié  à servir un coéquipier dans une meilleure position Cela a permis aux défenseurs et le gardien des Pays-Bas de se jeter dans la trajectoire du tir. Ce n'est qu'à la fin de la première période que Pieter -Jan Maekelbergh à trouver un trou dans la défense sur passe d’Ernest Georgin pour mettre le 0-1 sur le tableau. L'équipe des Pays-Bas était clairement démoraliser par ce but parce que peu de temps après, deux autre buts suivait rapidement le 0-2 marqué par Luca Boutmans et le 0-3 marqué par Niels Van Geeteruyen assisté par Lars Lowie.

Dans la seconde période notre pression au début était trop stérile et nous n’étions pas dangereux. Pourtant nous avons marqué un but assez vite quand Thomas Saedeleer à donner une passe a Michiel Van Nieuwenhove qui avec un long tir a surpris le gardien de but des Pays-Bas. Nous sommes continué sur notre élan et une minute plus tard, Niels Van Geeteruyen a marqué son deuxième but du match assisté par Karel Uvin. 20 secondes plus tard Ernest Georgin inscrit son premier but sur passe de Pieter -Jan Maekelbergh. Après 4 minutes, David Dorr des Pays-Bas reçoit une pénalité de deux minutes. Notre bloc de supériorité numérique faisait bien circuler la balle et créaient de nombreuses occasions mais n'a pas su marquer. Les Pays-Bas restaient bien compacts en défense et il semblait qu'ils allaient survivre en infériorité numérique, mais lorsque la peine presque expirait, Pieter -Jan Maekelbergh marquait son deuxième but sur passe de Jorn Baeyens. Les Pays-Bas ont essayé parfois des sorti de jeu, mais notre pression leur laissait peu de possibilité. Quand ils parvenaient à créer une occassion ils ont trouvé un défenseur et le gardien sur la route. Apres dix minutes dans la deuxième période Thomas Saedeleer inscrivais le 0-8 sur assiste de Michiel Van Nieuwenhove. Et très vite suivi le 0-9 et 0-10 marqué par Ernest Georgin et Oussama Ben Khajou sur passes de Karel Uvin et Pieter -Jan Maekelbergh. 6 minutes de la fin de la période Thijme De Valcke reçoit une pénalité de deux minutes et nous avons pu de nouveau jouer une supériorité numérique. Cette fois, on ne marquait pas, et la période se termina en 0-10. Ce fut sans doute notre meilleure période des trois

Dans la troisième période, il ne fallait pas affaiblir pour éviter que les Pays-Bas reviennent dans le match. Nous avons commencé avec une infériorité numérique après que Karel Uvin avait reçu une pénalité de deux minutes. Nous avons bien joué en bloc et avons survécu la supériorité numérique des Pays-Bas. Les joueurs ont continué sur leur élan, mais il était plus difficile de trouver des trous dans la défense des Pays-Bas. Les Pays-Bas ont aussi commencé à mieux jouer et ont forcé quelques occasions, mais ont oublié de marquer. Nos joueurs n’ont pas oublie de marquer. Niels Van Geeteruyen marquait son troisième après six minutes et cinq minutes plus tard Jorn Baeyens mettait le score final sur le tableau sur passe de Karel Uvin, sa troisième passe décisive de la partie. Les Pays-Bas ont commencé à chercher activement un but pour sauver l’honneur, mais notre défense et notre gardien n'a pas donné des cadeaux. Même pendant une supériorité numérique des Pays-Bas à 8 minutes de la fin après une pénalité de deux minutes de Thomas Evenepoel. Les deux équipes n’ont plus marqué et le score se termina en 0-12. Un résultat fantastique pour nos joueurs et les supporters.

Dimanche, 15 Septembre

Dimanche le camp national à eu lieu à Affligem, où un match contre les Black Cobra’s Gent était sur le programme. Nous nous réalisions qu’aujourd’hui on ferrait face à une équipe d'un autre calibre et que nous devrions donner tout pour gagner le match. Nous avons commencé le match assez bien et nous avions plus de possession de balle. Cela nous permettait de créer un certain nombre d’occasions, mais la défense de Gand et le gardien n’ont rien encaissé. Gand a également creeer des occasions mais les deux équipes se tenaient en équilibre et la première période se termina en 0-0.

La deuxième période, nous avons essayé de mettre plus de pression ce qui nous réussissait assez bien. L'organisation de Gand l’avait difficile et on a marqué deux buts en succession rapide. Dans la troisième minute de la période Jorn Baeyens a marqué du dos du but sur passe de Florian Venaillen. Dans la même minute Thomas Evenepoel a marqué sur un tir de loin assisté par Jonathan Sterckx. Nous avons continué à mettre de la pression, mais c’est Gand qui a réduit la marque avec un but de Teemu Turunen après que l'organisation belge était absente. Les jeunes Belges ont réagi immédiatement et Thomas De Saedeleer à marquer le 3-1 sur passe de Matthias Wauterecht. Cinq minutes avant la fin de la période Jorn Baeyens a inscrit son deuxième de la journée et c'était 4-1. Gent qui entre-temps avait été renforcé avec Tom Bourguignon et Alexander Forret ont commencé à jouer mieux et c'est ce dernier qui a ramené Gand à la marque : 4-2.

Dans la troisième période Gand a estimé que la victoire était toujours possible et a mener le jeu. Gant a commencé à jouer plus agressive et offensive. La Belgique a dû subir le jeu et a créé moins d’occasions. Nous avons, cependant, bien défendu et Gand avait des difficiltés a perturber notre organisation. Gand a commencé à se frustrer et Tom Bourguignon a eu deux pénalités de deux minutes consécutives pour continuation de commentaire sur l'arbitre. Sur la supériorité numérique qui a suivi nous n’avont pas marqué, parce que nous ne pouvions pas perturber la défense de Gand .A la fin du match, la fatigue a commencé à se manifester, les joueurs de Gand étaient moins bien couverts et Matthias Wauterecht, Niels De Rijck et Pieter -Jan Maekelbergh ont reçu des pénalités de 2 minutes évitable et nous nous sommes compliquer la tache. 3 minutes de la fin Tom Bourguignon ramenait Gand dans le match et les dernières minutes seraient encore chaudes. Gand a pris son gardien du terrain pour un joueur supplémentaire. Le staff a pris un temps-mort pour donner les dernières instructions et juste au moment où nous avions pensé que le match était décidé en notre faveur, Gand a construit une dernière attaque. Nathan Godefroy laissé libre pour un instant a marqué à une seconde de la fin le 4-4. Un résultat juste et mérité.

La deuxième session d’entrainement nous avons commencé par un test sonore. Malgré les deux matchs joués le test bip en générale s'est plutôt bien passé. Après le test de bip, l’entrainement a commencé. Il y avait quelques exercices tactiques, puis nous nous sommes approfondis sur la situation de jeu que nous devions jouer à la fin contre Gand à savoir cinq joueurs sur le terrain avec gardien contre six joueurs (sans gardien).

Conclusion

Le staff était satisfait de ce week-end. Un bon résultat contre Pays-Bas, nos passes et nos tirs se sont améliorées et l'ambiance dans le groupe est nettement améliorée. Cependant, nous avons également vu quelques points d’amélioration, comme la concentration avant et pendant le match de manière à éviter des buts contre et des pénalités de temps, la communication sur le terrain et aussi le split- vision (ne pas seulement avoir un œil pour la balle, mais aussi ses coéquipiers et adversaires) devrait être mieux pour développer un jeu rapide. Faudra aussi qu’on apprend a gerer mieux les matches et de jouer un bon niveau dans tous les tiers

Le staff s'attend à voir de nouveau une progression dans la performance pour le prochain camp. Continuez à travailler dur afin que nous puissions faire un bon résultat au WFCQ

Salutations

Le staff